Alimentation BARF, une nouvelle nourriture ?

BARF quel drôle d’aliment pour chien

Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore ce slogan, les quatre lettres de BARF signifient : « Biologically Appropriate Raw Food » et plus clairement en vrai français : « Nourriture crue biologiquement appropriée« . Ainsi, nos amis Outre-Manche ont réinventé l’eau chaude. Et ils ont annoncé comme nouveau le fait que la nourriture devait convenir à celui qui l’ingère. En fait, nous n’avons encore rien dit sur le sujet de l’alimentation des chiens.

Dans une autre vie, Bobby le blogueur était un éleveur de chiens de Mâtins de Naples. Ce chien qui n’est pas le plus gros chien du monde n’en reste pas moins un animal qu’il faut nourrir. Et Bobby le blogueur, comme toute personne, est soucieux de ses deniers. Ainsi, il avait assez vite compris que la meilleure solution pour nourrir les bêtes (mes chers et adorables chiens d’amour, qui bavent et qui puent) était de faire soi même la popote de Callaghan. Et Bobby appelait cela « la ménagère ».
Il avait déjà  réinventé le terme « BARF » ou encore « sa bouffe à soi »… Cela se composait de riz, de légumes, de coups de poulets et carcasses de canards achetés en vrac à  l’abattoir du coin. Il faut bien dire que les Mastinis de Bobby en raffolaient. Évidement, ces gros chiens devenaient beaux comme des dieux. Une alimentation pour chien type top, qui remplaçait les croquettes et autres nourritures avantageusement.

Le BARF, une nourriture pour chien qui fait la différence

Bien sûr, les effets de mode sont une chose, la réalité des faits en est une autre. Mais, quels sont les éléments qui font la différence entre :

  • le BARF,
  • une croquette pour chien,
  • une alimentation semi-humide,
  • une boite d’aliments pour chien.

En fait, peut-on dire qu’il existe un seul BARF et une seule croquette. A première vue, la réponse est non. Pour notre part, la différence des aliments se situe dans les composants introduits et leur mode de préparation.

Le BARF chez le chien, et l’homme il est ouuuuu !

L’origine de cette nouvelle alimentation provient de mouvements aux États-Unis. Dans l’ensemble, le BARF prône un retour à une alimentation non transformée voir préhistorique chez l’homme. Evidemment, ces nouveaux gourous prétexteront que l’être humain n’a pas tant évolué que cela. Dans l’ensemble, ils défendent qu’une viande crue et des aliments à minima transformés leurs sont profitables. Bref, un retour aux sources, en quelque sorte.

Si tu as faim dans la journée, tu suces un bout de bois et Hoppp, plus faim..

Si nos amis bobos (et pas Bobby, attention!) ont fait leur coming out,  pourquoi pas le chien. En effet, cette philosophie ne devrait-elle pas s’appliquer qu’à l’alimentation humaine et pas à nos animaux domestiques.

Et voilà, la nourriture BARF pour chien est née.

L’alimentation BARF, comment faire ?

Les bases de cette alimentation pour chien sont donc fondées sur une alimentation crue avec un minimum de transformation. De plus, le chien étant un mammifère carnivore, la source de protéine se doit d’être principale et de bonne qualité. Ainsi, le BARF que vous pouvez acheter est constitué de viande hachée crue de différentes provenances.

Des aliments crus pour votre chien

Pain de BARF

BARF crue

Pourquoi l’alimentation BARF se doit d’être crue ? Et bien, la logique voudrait que lors d’une cuisson les éléments constitutifs de l’aliment du chien se transforment. Ainsi, les vitamines souffrent et les protéines mutent.

Autant dire que si vous avez un troupeau de bisons dans le jardin, le mieux est d’en attraper un de temps en temps pour nourrir votre meute avec de la viande fraîche et pure.

Du BARF, du vrai et du pur BARF.

Remarquez que chez l’homme, les règles sont un peu équivalentes ; un steak tartare, un jaune d’œuf cru et quelques feuilles de salade sont préconisés.

 

un mélange nutritionnel intelligent et varié pour l’animal

Beaucoup de tableaux avec acides aminés, taux et mesures de protéines, lipides insaturés et graisses animales sont produits pour étaler une science et étayer une technologie que je vous avoue ne pas comprendre.

Et oui, Bobby n’est pas un scientifique, mais il peut avoir de l’instinct et du bon sens.

Pourquoi en revient-on à une alimentation BARF plus naturelle, n’est-ce pas le signe que la science qui décortique la nature et prétend comprendre ses mécanismes a un peu échoué sur le sujet. En fait, oui et non, mais la science est au service du commerce et des intérêts financiers et ces derniers lui font dire un peu n’importe quoi pour faire avaler à Bobby le chien une couleuvre pas très fraîche.

Les sources d’aliments du BARF ! pourquoi pas du chien…

Les scandales alimentaires ne nous apprennent décidément pas grand-chose. Et la vache est devenue folle disait-on !

Évidemment :

  • faites-lui avaler son BARF, une herbe fraiche dans un pré non traité et elle aura de nouveau les quatre pieds sur terre,
  • faites-lui manger des farines animales (protéine de boues d’épuration, quelques cadavres redevenus poussière puis granulés, farines de soja traitées), assaisonnez le tout d’une couche d’antibiotiques, d’une sauce aux pesticides et antioxydants et que Dieu lui vienne en aide…

Le chien n’est pas plus épargné que sa voisine, certes il est carnivore, mais il est lui aussi sensible à la qualité de ce qu’il mange. Effectivement, souvent nourri avec un aliment industriel de plus ou moins bonne qualité, la provenance des ingrédients est essentielle. Aussi, il faut savoir qu’un ingrédient, selon sa provenance aura un prix complètement différent. Apportez cette variante à  l’alimentation pour chien BARF et vous obtiendrez la même sauce.

  • Un aliment BARF réalisé avec des déchets de viande bio, un mélange de carcasse de poulet bio, de viande d’agneau bio et de bœufs sera super qualitatif.  Ainsi, votre chien s’en portera beaucoup mieux. Et votre porte monnaie un peu moins.
  • Une alimentation crue de BARF peut être réalisée avec des semelles en cuir de chaussures, quelques plumes de poulet industriel, une bonne dose de crème marron en sortie de station d’épuration. Évidement, le cocktail sera détonnant pour les reins de votre animal de compagnie. Et ce sera une alimentation vraiment économique!

L’alimentation en croquette, quel principe ?

La croquette pour chiens ou aliments en semi-humides sont le résultat d’un processus industriel. Ainsi, l’usine qui va réaliser la recette du donneur d’ordre (la marque de croquette) va réaliser un mélange d’aliments de différentes provenances. Bien évidemment selon la qualité de la source, telle farine de protéine livrée en camion de 35 T en provenance d’un abattoir de bœuf n’aura pas le même coût que la farine de protéine en provenance d’une usine d’équarrissage. Et là encore, ce n’est qu’une question de prix.

Pour conclure, la croquette pour chien comme la nourriture BARF est le résultat de la sélection des aliments qui les composent.

Des sources de nutriments brouillés et discutables

Comme précédemment mentionné, il n’y a rien de plus semblable à une farine qu’une autre farine. En effet, c’est une poussière de protéine au même titre que les céréales et les autres ingrédients de nos aliments pour chiens.

Lorsque la marque de croquette ou aliments pour chien doit faire face à une pénurie mondiale sur les farines de soja, il doit comme tous les autres vendeurs d’aliments pour animaux s’approvisionner sur une autre source. Et son impératif est de maintenir son budget.

Un peu comme lorsque la ménagère fait ses courses, si  la viande a subi brutalement une hausse de prix, elle ira compléter sa semaine alimentaire par des pâtes ou d’autres féculents.

A la différence, l’éthique du marchand d’aliments pour chien n’est pas toujours au rendez-vous. Lorsque le prix au kilogramme augmente d’un centime et qu’il faut le multiplier par quelques centaines de tonnes, l’ardoise aide à  prendre des décisions arbitraires.

Une préparation alimentaire pour chien technologique

extrudeur à croquettes

Fabrication industrielle de croquettes pour chiens

A la différence du BARF, l’alimentation pour chien préparée en usine est réalisée avec des extrudeurs. Ce sont en gros des vis sans fin qui mélangent les différents constituants des aliments. Dans le même temps, la cuisson est réalisée plus ou moins lentement pour déshydrater l’aliment afin d’en assurer la conservation.

La technologie a  fortement évolué depuis les débuts de la production des premières croquettes pour chien. Ainsi, les industriels pour répondre à  une volonté de qualité investissent énormément dans des machines. Cela permet à l’aliment de ne pas être trop cuit et transformé trop rapidement. En conséquence, il conserve ainsi au maximum les qualités des vitamines et autres éléments principaux de la future nourriture de votre chien.

Des antioxydants dans les croquettes de ma gamelle

La principale difficulté à surmonter dans la fabrication des croquettes et aliments pour chien est leur conservation. Elle peut être assurée par l’intermédiaire d’agents chimiques (de moindres coûts) ou d’éléments naturels. Encore une fois, le prix est l’élément déterminant dans le choix de ces antioxydants.

BARF v/s Croquettes pour chien, qui gagne ?

Le but de cette démonstration et l’explication sur la qualité de la nourriture pour chien n’est certainement pas de disqualifier l’une ou l’autre de ces alternatives. En effet, il s’agit de comprendre que la qualité des aliments pour chien que ce soit de la nourriture BARF ou des croquettes consistent plus dans le choix de ses composants que dans leur forme. Ainsi, il est évident que la qualité de cette nourriture est définie avant tout par le prix.

2 responses to “Alimentation BARF, une nouvelle nourriture ?”

  1. […] En référence notre article sur l’alimentation pour chien BARF […]

  2. […] le contrôle de la nourriture du chien avec une alimentation spécifique à son […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *