La digestion chez le chien

Les chiens étant des carnivores, ils ont un système digestif court et simple leur permettant de digérer les protéines et les graisses animales. Ils ont des molaires en forme de lames pour trancher les morceaux de viande. Leurs mâchoires ne peuvent pas bouger latéralement contrairement à celles des omnivores et des herbivores. Elles sont en revanche conçues pour s’ouvrir très grand pour avaler de gros morceaux de viande.

Les chiens ont besoin de protéines animales afin de couvrir leurs besoins en acides aminés. Ils peuvent parfaitement vivre sans végétaux (hydrates de carbone), et n’ont pas la capacité de briser la cellulose issue de ceux-ci. Les végétaux sont donc très mal digérés, voire pas du tout.
Dans la nature, les carnivores ingurgitent de grosses quantités de nourriture à la fois – ce qui est essentiel lorsqu’ils chassent de grosses proies – et peuvent ensuite jeûner jusqu’à la prochaine opportunité. Lorsqu’ils tuent une proie herbivore, ils consomment également la panse de l’animal rempli d’herbes prémâchées et prédigérées, devenues ainsi assimilables par leur organisme.

Malgré la pression des grands groupes de distribution, certains chercheurs et docteurs vétérinaires attirent l’attention du public par leurs recherches qui tendent à prouver qu’il y a eu dernièrement, chez les grands chiens, une recrudescence des décès par torsion de l’estomac due aux modifications de l’alimentation. L’étude des chiffres démontre que leur espérance de vie a diminué de cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *